Rachel MARTIN

ARTISTE
CHOREGRAPHE
AUTRICE
Peinture d'un corps en immersion aquatique
Immersion, Huile sur Toile
Peintre ; Alanna PETERS,
Modèle Rachel MARTIN

Avant la compagnie

Après une carrière d’interprète danseuse spécialisée en aérien, je décide d’ancrer mes activités sur le territoire grenoblois (38) pour collaborer de façon pérenne et commencer à impulser des rencontres trans-disciplinaires.

Le poids de ce qui ne se mesure pas

Le coeur d’activité reste centré sur des formes graphiques et dansées relatives à la gravité, à l’in-situ, à la hauteur, aux espaces, et au vide.

Transdisciplinarité

Des collaborations artistiques variées ponctuent et nourrissent mon travail. Peintre, architecte, sound-designers, photographe, informaticien, maker… J’aime collaborer avec ceux qui ne me ressemblent pas, chercher un langage commun, déstabiliser les habitudes.

Les lieux de danse

J’aime l’idée d’apporter une proposition artistique dans des lieux qui ne s’y prêtent pas habituellement : immeubles, place publique, ancienne gare, salle de sport, bâtiments publiques, marché , falaises, friches, industries, bancs publics …

J’aime

inventer de nouveaux dispositifs, danser, la hauteur, m’adapter aux lieux, aux personnes, rencontrer, collaborer, transpirer, l’effort, apprendre, rire…

Ce qui me traverse

Renverser les perspective, interroger la notion d’identité, d’individualité, de trace, la mémoire, le jeu, les lignes, les paradoxes, la géométrie des idées, la mécanique corporelle, la mesure du vide… son incarnation.

.. il y a l’intérêt pour la transmission des connaissances. Je suis passionnée par les systèmes et les organisations du travail, l’intelligence collective, les méthodes d’agilité et de travail à plusieurs, la communication au centre. La notion de frontière et d’habiter.

Direction actuelle

Redimensionner le déplacement, s’ancrer, s’inscrire dans le temps et dans l’espace avec ceux qui nous entourent, redonner du sens au terme habiter.

%d blogueurs aiment cette page :